La crise du coronavirus continue de donner des maux de tête aux dirigeants des fédérations africaines. Au cours des derniers jours, plusieurs pays ont ainsi tranché entre reprise ou arrêt définitif de la saison.

Dans cette dernière catégorie, on retrouve le Nigeria, qui a mis un terme à l’exercice sans champion, ni promus, ni relégués. Le classement à l’issue de la 25e journée (la dernière jouée) fera foi, ce qui signifie que Plateau United et Rivers United évolueront en Ligue des champions et Lobi Stars en Coupe de la Confédération.

Même choix pour le Gabon où il n’y aura ni champion, ni promus, ni relégués. En tête de chaque poule respective au moment de l’interruption, Bouenguidi Sport et Mangasport se qualifient pour les compétitions interclubs de la CAF : en Ligue des champions pour le premier, en Coupe de la CAF pour le second. Cette décision n’a pas fini de faire jaser alors que seules 5 journées avaient été disputées…

L’Afrique Australe veut jouer

En Afrique Australe, on a en revanche opté pour la reprise. Les 9 journées restant à disputer en Zambie se tiendront ainsi du 18 juillet au 16 septembre à huis clos. Les Forest Rangers sont actuellement en tête du classement.

Même décision pour l’Afrique du Sud malgré son statut de pays le plus durement frappé du continent (276 000 cas confirmés de Covid-19 et 4 079 décès). Les 54 derniers matchs de championnat et les demi-finales et la finale de la Coupe se dérouleront à huis clos et tous auront lieu dans la province du Gauteng, où se trouvent notamment Pretoria et Johannesburg. La date de reprise exacte n’a pas encore été communiquée.