Alors qu’il peine à recueillir le soutien de ses anciens coéquipiers dans sa course à la présidence de la Fédération ivoirienne de football (FIF), en revanche Didier Drogba peut compter sur l’adhésion totale de son ex-partenaire en sélection, Copa Barry. Dans un post sur Instagram, le héros du sacre à la CAN 2015 a affiché haut et fort son soutien à l’ancien Marseillais, même si cela doit lui coûter, assure-t-il, le poste d’entraîneur des gardiens qu’il est sur le point d’obtenir en sélection.

«Aujourd’hui, je voudrais vous parler du candidat Didier Drogba. Aujourd’hui, devant toute la Côte d’Ivoire, j’affirme mon choix pour celui avec qui j’ai bataillé sur le terrain. Pour celui avec qui j’ai gagné et perdu des matchs. Pour celui avec qui j’ai partagé de grandes compétitions avec en tête d’apporter le bonheur au peuple. Il est temps de soutenir Didier dont le programme épouse mes convictions. C’est un devoir», a clamé Barry, conscient qu’il pourrait payer cette prise de parole. «J’ai un profond respect pour les deux autres candidats, président Sory Diabaté et mon ainé Idriss Diallo tout aussi méritants. J’ai une profonde gratitude pour le coach Patrice Beaumelle qui a tenu parole. J’ai une profonde reconnaissance au président Sidy Diallo et tout son staff de m’avoir permis de toucher un rêve : celui d’apporter ma modeste contribution avec passion, à l’encadrement des gardiens de l’équipe nationale. Mais il était temps de faire un choix même s’il me coûte ma place dans le staff de Patrice Beaumelle. J’en assume l’entière responsabilité.»

L’homme de 40 ans a tout de même tenté d’assurer ses arrières. «Etre pour ceci ne signifie pas qu’on est contre cela. C’est pourquoi, j’en appelle à tous les adeptes du candidat Drogba, à le soutenir dans le respect des autres. Le football se veut fair-play», a lancé l’ancien Eléphant. Une manière d’arrondir les angles au cas où Sory Diabaté, candidat du président sortant Sidy Diallo et souvent présenté comme favori, venait à être élu.

View this post on Instagram

Il y'a un temps pour tout. Dit-on. Un temps pour le silence et un temps pour s'exprimer. Il y'a surtout un temps pour assumer. Il y'a un peu plus d'un mois de cela, je rendais hommage à mon aîné didier DROGBA au moment où les passions pour les élections de la FIF se déchaînent sur les réseaux sociaux. J'ai voulu avant tout magnifier l'homme. Aujourd'hui, je voudrais vous parler du candidat DIDIER DROGBA. Aujourd'hui, devant toute la Côte d'Ivoire, j'affirme mon choix pour celui avec qui j'ai bataillé sur le terrain. Pour celui avec qui j'ai gagné et perdu des matchs. Pour celui avec qui j'ai partagé de grandes compétitions avec en tête d'apporter le bonheur au peuple. Il est temps de soutenir DIDIER dont le programme épouse mes convictions. C'est un devoir. J'ai un profond respect pour les deux autres candidats Président Sory Diabate et mon ainé Idriss Diallo tout aussi méritants. J'ai une profonde gratitude pour le coach Patrice Beaumelle qui a tenu parole. J'ai une profonde reconnaissance au président Sidy Diallo et tout son staff de m'avoir permis de toucher un rêve : celui d'apporter ma modeste contribution avec passion, à l'encadrement des gardiens de l'équipe nationale. Mais il était temps de faire un choix même s'il me coûte ma place dans le staff de Patrice BEAUMELLE . J'en assume l'entière responsabilité. Etre pour ceci ne signifie pas qu'on est contre cela. C'est pourquoi, j'en appelle à tous les adeptes du candidat Drogba, à le soutenir dans le respect des autres. Le football se veut fair-play. DROGBA A BESOIN DE NOS ÉNERGIES. Tous ensemble pour la renaissance du football ivoirien. #DIDIERDROGBAPRESIDENT# #DIDIERYADIEUDEDANS#

A post shared by Barry COPA Officiel (@barrycopaofficiel) on