Emporté par un cancer du foie, le milieu défensif de l’Atlanta Bergame, Willy Braciano s’est éteint mardi à l’âge de 21 ans. Sa disparition a suscité une vive émotion chez lui en Côte d’Ivoire où la légende Didier Drogba a notamment rendu hommage à celui qui était capitaine de la sélection lors des Jeux de la Francophonie organisés en 2017 à Abidjan.

«La Côte d’Ivoire, le monde du football te pleurent, tu t’es battu contre cette fichue maladie comme tu te battais sur les terrains, comme un vrai patron, un leader! Repose en Paix mon CAPITAINE», a écrit l’ancien buteur sur Twitter. «Repose en paix. Que Dieu te protège et apaise ton âme. Mes pensées vont vers tes proches Willy, ta famille, tes amis et l’Atalanta», a ajouté l’ailier ivoirien de Sassuolo, Jérémie Boga.

Lui aussi Ivoirien et récemment transféré de l’Atalanta à Manchester United, Amad Diallo a lui aussi présenté ses condoléances à son «grand frère» et ex-coéquipier en U19. Enfin, rassemblée pour préparer la CAN de la catégorie, la sélection U17 ivoirienne a également rendu hommage au défunt en compagnie du sélectionneur des A, Patrice Beaumelle, venu leur rendre visite.

 

Voir cette publication sur Instagram

 

Une publication partagée par AMAD 🇨🇮 (@amaddiallo19)

 

L’hommage des U17 et de Beaumelle

CAN U17 : Beaumelle et les Eléphanteaux rendent hommage à Willy Braciano à la veille du tirage