Invité de l’émission «C’est encore mieux le dimanche» sur la radio Fréquence 2, Didier Drogba a inévitablement été interrogé sur ses ambitions de briguer la présidence de la Fédération ivoirienne (FIF). A la question de savoir quelle serait sa première décision en tant que président, s’il venait à être élu, l’ancien buteur de Chelsea a tenu un discours rassembleur.

«Si j’étais à la tête de la FIF, mon premier acte serait de rassembler les acteurs du football», a sobrement répondu l’Ivoirien. Une manière de marquer une rupture avec les dernières années où la gestion très contestée de Sidy Diallo a profondément divisé la famille du football ivoirien.

Notons que Drogba fera face lors des élections à Sory Diabaté, actuel vice-président de l’instance, et Idriss Diallo. La date du scrutin sera connue à l’issue de la prochaine Assemblée générale ordinaire de la FIF, fixée au 16 mai.