Ephémère sélectionneur de la Côte d’Ivoire l’espace de quelques mois en 2017, Marc Wilmots a eu faux sur toute la ligne avec les Eléphants. Une preuve de plus avec cet aveu signé Max Alain Gradel. « L’erreur de Wilmots et je le lui ai dit, c’est d’avoir voulu tout changer du jour au lendemain sans respecter certaines valeurs africaines qui sont très importantes. C’est bien de vouloir injecter du sang neuf, mais ça se fait progressivement« , a pointé du doigt l’ailier de Toulouse durant l’émission de Canal+, Talents d’Afrique. On se souvient notamment que le Belge avait créé la polémique en retirant le brassard aux anciens pour instaurer un capitanat tournant.

Mais depuis la nomination du local Ibrahim Kamara, tout va beaucoup mieux chez les Eléphants. « Ce qui change avec Kamara Ibrahim c’est que c’est un Ivoirien déjà. En cas de mauvais résultat, il sera le premier malheureux. C’est quelqu’un qui nous connait depuis très longtemps et avec qui nous avons une relation très saine« , a expliqué Gradel.