Annoncé comme un match très électrique, le classique du championnat ivoirien, Asec-Africa, a tenu toutes ses promesses, dimanche. Au bout d’un derby très enlevé, les Mimosas ont fini par plumer les Aiglons sur le score de 2-1.


De notre correspondant à Abidjan

Dans un stade Robert Champroux de Marcory (Abidjan Sud) prêt à craquer, le grand derby ivoirien comptant pour la 15e journée de la Ligue 1 n’a pas connu de round d’observation, dimanche. L’Asec, qui part avec un handicap de 2 points par rapport à son adversaire, est la première à sonner la charge.

Faisant parler sa pointe de vitesse, le jeune attaquant Dao Youssouf prend à défaut la défense de l’Africa mais voit sa frappe sèche déviée par le portier Martin Sansan. Les Aiglons prennent l’avertissement au sérieux et leur attaquant vedette Blagnon Goué, bien lancé, libère un tir qui échoue dans les gants de Hervé Koffi, l’international burkinabé. Mais ce n’était que partie remise. L’Africa maintient la pression et obtient dans la foulée un penalty. Cette fois, Blagnon Goué, chargé de l’exécution, remporte son face à face et permet à l’Africa de prendre l’avantage au score (0-1, 11e).

Nouwoklo et Dao, les bourreaux

Piqués au vif dans un stade en ébullition, les Mimos sonnent la révolte et acculent la défense adverse. Au bord de la rupture, les Aiglons emploient la manière forte pour rudoyer leurs adversaires, comme cette faute sur Serge Arnaud Aka à la 38e qui occasionne un coup franc dans les 30 mètres. La nouvelle recrue de l’Asec, l’international togolais Kossivi Nouwoklo, se saisit du cuir et d’une frappe limpide à ras le sol met les pendules à l’heure (1-1). La pause intervient sur cette parité au score.

Au retour des vestiaires, l’Asec se montre aussi mordante qu’en fin de première période. Yanick Zakri et Nouwoklo très actifs sur les côtés, donnent du fil à retordre à la défense de l’Africa. Mais c’est le dernier cité qui fera la différence. Héritant d’une balle sur le flanc gauche après un rush de son coéquipier Ruffin N’Gouan, l’international togolais adresse un centre tendu que reprend victorieusement Youssouf Dao de la tête (2-1, 63e).

Les Aiglons qui par la suite perdent leur buteur maison Blagnon Goué, victime d’une blessure à la cuisse, n’auront pas d’autre choix que de capituler. L’équipe vert et rouge concède du coup la 5e place qu’elle occupait à son rival, pour se reloger à la 7e place au classement.

 Les résultats de la 15e journée :

A.S.I. D’ABENGOUROU 1-2 S.C. GAGNOA

SEWE SPORT DE SAN PEDRO 2-2 A.S. TANDA

ASEC MIMOSAS 2-1 AFRICA SPORT

MOOSSOU FC 3-2 C.O. KORHOGO

YOPOUGON FC 0-1 STADE D’ABIDJAN

A.S. DENGUELE 0-0 JCAT

 Le classement

1 – A.S. TANDA 27 pts

2 – STADE D’ABIDJAN 24 pts

3 – A.S. DENGUELE 24 pts

4 – JCA-TREICHVILLE 23 pts

5 – ASEC MIMOSAS 22 pts

6 – MOOSSOU FC 21 pts

7 – AFRICA SPORT 21 pts

8 – SEWE SPORT 21 pts

9 – S.C. GAGNOA 21 pts

10 – A.S.I. D’ABENGOUROU 20 pts

11 – S.O.A. 16 pts

12 – A.F.A.D. 13 pts

13 – C.O. KOROGHO 12 pts

14 – YOPOUGON FC 10 pts