Expulsé avant la mi-temps, Serge Aurier a précipité la chute de la Côte d’Ivoire face à l’Angleterre (0-3) mardi en match amical. Alors que la presse ivoirienne a fait état d’une supposée bagarre ayant opposé le latéral droit de Villarreal au défenseur central Eric Bailly après la rencontre, l’ancien Parisien a pris la parole sur Instagram afin de démentir et de régler ses comptes avec la presse dans un post intitulé «Les médias».

«Vous savez tous ce que je pense de vous ! Certains vous donnent une audience parce qu'ils ont peur d'être critiqués !  C'est ce qui vous fait croire que vous êtes puissants et que vous avez le droit de dire qui doit venir en sélection, qui ne doit pas être sélectionné, qui doit arrêter la sélection car il ne peut plus courir, etc. etc. Pour vous parler de changement, en 2023, on commence déjà à voir une autre mentalité que diviser au lieu de rassembler !», a d’abord taclé l’Eléphant, avant d’y aller franc jeu.

«Bref, faites vraiment attention à ce que vous voyez sur les réseaux ! Aucune bagarre dans les vestiaires ni avant ni après le match, vérifiez bien vos informations avant de toujours vouloir vous précipiter pour salir ou écrire de fausses choses ! On se connaît ! Je n'attends rien de vous, n'attendez rien de moi ! Écrivez ce que vous voulez sur moi, bon ou mauvais, ça ne changera rien à ce que je pense de vous !», a asséné l’Ivoirien avant de conclure en beauté : «Mais, quand il s'agit de l'équipe, je viendrai toujours défendre le travail et les sacrifices que beaucoup fournissent pour porter toujours plus haut les couleurs de la Côte d'Ivoire !» Entre Aurier et les médias, l’histoire d’amour continue…