Côte d’Ivoire : la Fédé s’agace d’une rumeur sur Faé !

Englué dans une polémique entourant le salaire d’Emerse Faé, la Fédération ivoirienne de football (FIF) a effectué une mise au point musclée concernant son sélectionneur.

Il y a une semaine, le président de la FIF, Idriss Diallo, confirmait Emerse Faé au poste de sélectionneur pour avoir remporté la CAN 2023, en ayant pris les rênes par intérim suite à la démission de Jean-Louis Gasset dans la foulée du troisième match de groupes des Éléphants. S’impose depuis la question du salaire. Cette dernière fait les choux gras des réseaux sociaux, allant jusqu’à déboucher sur une polémique dont se serait bien passée la FIF.

En effet, sur la Toile circule une rumeur selon laquelle l’instance refuserait de s’aligner sur les 40 millions de FCFA (environ 60 883 euros) demandés par Faé. Cette dernière ne lui proposerait que 10 millions de FCFA (environ 15 220 euros), soit… sept fois moins que son prédécesseur français !

“C’est déplorable”, la FIF se désole

La FIF a réagi par un démenti ferme dans un communiqué publié sur sa page Facebook officielle ce lundi. L'instance épingle les médias “faisant croire à l’opinion que la FIF veut rémunérer son sélectionneur avec un salaire dérisoire”. “Cette démarche que nous condamnons avec la dernière énergie a juste, pour seul objectif, (d’) inciter les internautes à un lynchage médiatique des dirigeants fédéraux actuels. C’est déplorable”, a-t-elle lâché.

Puis d’invoquer la clause de confidentialité scellant l’accord avec le technicien désormais en fonction jusqu’en 2026. “Il est bon de noter que le salaire relevant de la clause de confidentialité, la FIF déplore cette situation et met en garde ces entités encagoulées derrière les pages qui diffusent ces informations infondées et dénudées de toute véracité. (…) Mr Emerse Faé est un employé de la FIF. Ainsi, toute la procédure contractuelle avec Mr Emerse Faé suit son cours normal en toute confidentialité et responsabilité”, conclut la note. Pour rappel, Faé a récemment signifié qu’il n’avait pas encore signé officiellement de contrat.

Côte d’Ivoire : la Fédé s’agace d’une rumeur sur Faé !
Prudence Ahanogbe