Côte d’Ivoire : une légende camerounaise allume la FIF pour Hervé Renard !

La Fédération ivoirienne de football (FIF) aurait aimé qu'Hervé Renard sois assis sur le banc des Eléphants pour le 8e de finale de ce lundi contre le Sénégal.

Les Éléphants de Côte d'Ivoire ont poursuivi leur parcours dans “leur” CAN malgré la défaite cinglante contre la Guinée Équatoriale (0-4) et l'épisode de la presque élimination. Ces événements ont conduit au départ du sélectionneur Jean-Louis Gasset et à la sollicitation d'un autre entraîneur français, Hervé Renard. Actuellement en poste en tant que sélectionneur de l'équipe de France féminine, Renard a été approché pour une mission intérimaire à la tête de l'équipe ivoirienne, lui qui avait mené le pays à la victoire en 2015. Cependant, la Fédération française de football a refusé de libérer son sélectionneur. Un dossier analysé de manière critique par Joseph-Antoine Bell, l'ancien gardien des Lions indomptables du Cameroun.

“C‘était voué à l'échec dès le départ

Selon Bell, le retour de Hervé Renard était fondamentalement une mauvaise idée. “Pour être honnête, cela ne pouvait pas être une bonne décision. Tout d'abord, il fallait comprendre que cela ne fonctionnerait pas. Ensuite, cela envoie le signal de la panique, et enfin, cela discrédite la solution interne“, a-t-il regretté auprès de RFI.

Le Camerounais a également critiqué la forme. “Je ne sais pas qui a eu l'idée d'entreprendre cette démarche et qui a encouragé les dirigeants à contacter la FFF, car évidemment, c'était voué à l'échec dès le départ. Et surtout, vanter cette démarche alors qu'on aurait pu le faire discrètement, essuyer un refus et rester discret. Mais là… Vraiment, ce n'était pas une bonne idée“, a-t-il conclu.

Pour le reste du tournoi, l'équipe ivoirienne est dirigée par l'adjoint de Jean-Louis Gasset, Emerse Faé, ancien international ivoirien. Il aura la lourde tâche de coacher l'équipe ce lundi à Yamoussoukro, dans un choc contre le Sénégal, tenant du titre et favori du tournoi.  “J'ai une certaine pression, mais c'est une responsabilité que j'apprécie et je donnerai tout. C'est un honneur “, a-t-il déclaré au Monde.

Nathacio De Souza

Avatar photo
Nathacio De Souza

Passionné de football, je jongle entre les touches du clavier aussi habilement que Vinicius avec un ballon. Je transforme chaque match, chaque action, chaque but en une symphonie de mots.