Côte d’Ivoire : le match des légendes annulé à J-4 !

Le match de gala initialement prévu contre les légendes européennes a été annulé, a informé la fédération ivoirienne de football (FIF).

À la mi-mars, la FIF annonçait un match entre des légendes africaines et celles de l’Europe, coachées respectivement par le sélectionneur de la Côte d’Ivoire, Emerse Faé, et l’ancien milieu de l’équipe de France, Robert Pirès. Initialement prévue ce samedi 13 avril au Félicia d’Abidjan, la rencontre a été annulée par faute d’accord entre les organisateurs.

Un désaccord entre les organisateurs

“La Fédération Ivoirienne de Football (FIF) annonçait le 15 mars 2024, l'organisation d'un match de gala opposant les légendes africaines aux légendes européennes, pour le samedi 13 avril 2024 à 16H au stade Félix Houphouët-Boigny. Malheureusement, les principaux initiateurs de l'évènement qui ont voulu associer l'image de marque de la FIF ne sont pas parvenus à s'accorder, peut-on lire dans un communiqué de l’instance. Par conséquent, la FIF a décidé de se retirer et d'annuler purement et simplement ladite rencontre. La FIF présente ainsi ses excuses au public sportif et à tous ses partenaires pour tous les désagréments que cette situation pourrait leur causer.”

Ce match XXL aurait constitué une cerise sur le gâteau pour Emerse Faé après avoir mené les Éléphants au sacre à une CAN inespérée en février. À moins d’une reprogrammation, la prochaine rencontre du technicien franco-ivoirien, qui va débuter sa formation au BEPF, devrait être celle face au Gabon le 7 juin, pour le compte de la troisième journée des éliminatoires de la Coupe du monde 2026. Pour rappel, la quatrième journée se jouera trois jours plus tard contre le Kenya.

Côte d’Ivoire : le match des légendes annulé à J-4 !
Prudence Ahanogbe

Couteau suisse de la rédaction footballistique, je perce mon trou grâce au dépassement de soi. Sur mon versant gauche, un don indescriptible pour l’écriture, un peu comme Messi, et sur le versant droit, beaucoup de travail, à la Cristiano Ronaldo.