Côte d’Ivoire : sans pression, le solo d’Oumar Diakité devant un stade complet !

Dans une démonstration de joie et de célébration pure, Oumar Diakité a capturé les cœurs de milliers de spectateurs avec un solo de danse exécuté au stade Félix Houphouët-Boigny, rempli à craquer et en effervescence après le triomphe retentissant des Eléphants à la CAN 2023.

Après la parade des Eléphants était venue lundi soir l'heure de présenter le trophée dans l'enceinte du Stade Félix Houphouët-Boigny. Et s'il y en a un qui s'est fait remarquer, c'est bien Oumar Diakité ! Le jeune avant-centre du Stade de Reims a en effet effectué quelques pas de danse devant un stade en fusion ! De quoi justifier son statut de chouchou du public et son surnom de “Wourou Wourou”, une expression employée pour souligner son côté “excité” balle au pied. Alors que ses coéquipiers étaient sagement installés au centre du terrain, Diakité a continué quelques minutes plus tard à mettre l'ambiance en rejoignant les artistes Yodé et Siro pour aller danser avec eux. De l'amusement, de la légèreté et de belles images qui resteront gravées dans le coeur des Ivoiriens, qui seront passés par toutes les émotions au cours de cette CAN pour le moins spectaculaire !

Il incarne l'avenir de la sélection

Oumar Diakité, 20 ans, fait partie des éléments les plus prometteurs de la sélection ivoirienne. Le natif de Bingerville a inscrit son premier pion en sélection au bout du temps additionnel (120e+2) du quart de finale de cette CAN face au Mali (1-2 ap). Le jeune avant-centre avait d'ailleurs célébré son but en enlevant son maillot, ce qui lui avait valu d'être expulsé et de louper les demi-finales. Mais qu'importe, la Côte d'Ivoire est championne d'Afrique pour la troisième fois de son histoire et Diakité peut être fier de son tournoi. L'ancien pensionnaire de l'ASEC Mimosas va maintenant chercher à glaner encore davantage de temps de jeu en club. Avec le Stade de Reims, il est apparu à 15 reprises sur les pelouses de Ligue 1 cette saison, pour deux pions inscrits en 304 minutes de jeu au total.

Côte d’Ivoire : sans pression, le solo d’Oumar Diakité devant un stade complet !
Anthony Olivier

Explorateur et gratte-plume du football africain, j'aime brosser le portrait des nouvelles pépites du continent.