Coutumière des débordements en tribunes et sur le terrain ces derniers mois, la RD Congo vient encore de céder à la violence. Faisant office de « demi-finale » de la Coupe du Congo, la rencontre entre Bukavu Dawa et le FC Renaissance du Congo a été interrompue à la 71e minute jeudi. Réduits à neuf, les joueurs de Renaissance s’en sont pris physiquement aux officiels de la rencontre après l’ouverture du score adverse à la 70e. Le comité d’organisation de la compétition doit statuer sur la rencontre ce vendredi. En cas de défaite du FC Renaissance sur tapis vert, c’est la Katumbi Football Academy, l’autre équipe du groupe, qui rejoindrait le FC Lupopo en finale.