Ghana-Portugal, Joao Felix

A l’issue de la 1ère journée de la phase de groupes de la Coupe du monde 2022, Afrik-Foot.com vous propose un bilan des 5 sélections africaines engagées au Qatar.

Un bilan chiffré douloureux

Avec 3 défaites, 2 nuls et aucune victoire pour 2 petits buts marqués et 6 encaissés, le bilan chiffré est très négatif. Mais il peut et doit être nuancé. En effet, le Sénégal face aux Pays-Bas (0-2) dans le groupe A et le Ghana face au Portugal (2-3) dans la poule H ont affronté l’adversaire le plus coriace de leur groupe respectif. La Tunisie a quant à elle tenu tête à son probable rival numéro un pour la qualification, le Danemark (0-0), qui partait favori au coup d’envoi. Le Maroc a également tenu en respect le vice-champion du monde croate (0-0), même si les Vatreni ont affiché un visage décevant qui ne peut leur donner le statut de favoris du groupe F.

Les mêmes maux

Globalement, les 5 représentants africains ont vécu le même scénario. Ils ont fait jeu égal, voire plus, avec leur adversaire pendant l’essentiel de la partie, mais sans concrétiser leurs occasions (Cameroun, Ghana voire Tunisie) ou sans se montrer vraiment dangereux (Sénégal et Maroc). Le Ghana est la seule sélection africaine à avoir marqué et, au vu du potentiel offensif des représentants continentaux, on est clairement en droit d’attendre plus d’occasions et plus de buts.

«On les a peut-être trop respectés par moment», regrettait le sélectionneur marocain Walid Regragui après le match nul contre la Croatie. Ce constat peut quasiment s’étendre aux 5 représentants, tant ils avaient les moyens de faire encore plus mal à des «favoris» plutôt chancelants et qu’ils ont su bousculer… sauf dans les 30 derniers mètres. La seule exception est le Cameroun, qui a quant à lui payé son manque d'efficacité et clairement manqué au moins deux occasions franches à 0-0 contre la Suisse (0-1). Le manque de réalisme est aussi en cause dans une moindre mesure pour le Ghana, avec Inaki Williams qui a raté la balle d’égalisation à la 99e minute, mais les Black Stars ont eux aussi trop respecté leur adversaire pendant une heure.

Les chances de qualification des Africains

Ce vendredi, le Sénégal affronte le Qatar, qui a démontré un très faible niveau contre l’Equateur (0-2), et les champions d’Afrique doivent l’emporter pour s’offrir une «finale» contre la Tri.

Le lendemain, la Tunisie doit aussi faire le plein contre l’Australie, plus faible équipe du groupe D, afin d’espérer par exemple une lutte pour la 2e place avec le Danemark au nombre de buts (si la France tient son rang).

Dimanche, le Maroc aura quant à lui encore fort à faire contre une Belgique toutefois toute heureuse d’avoir battu le Canada (1-0) malgré un contenu très moyen.

Lundi enfin, le Cameroun abattra sa dernière carte contre la Serbie avant d’envisager un exploit face au Brésil, tandis que le Ghana pourra espérer un résultat plus favorable contre une Corée du Sud bien décevante contre l’Uruguay (0-0).

Le calendrier des Africains à la Coupe du monde 2022 (J2)

  • Vendredi 25 novembre, 14h, Qatar – Sénégal (Groupe A)
  • Samedi 26 novembre, 11h, Tunisie – Australie (Groupe D)
  • Dimanche 27 novembre, 14h, Belgique – Maroc (Groupe F)
  • Lundi 28 novembre, 11h, Cameroun – Serbie (Groupe G)
  • Lundi 28 novembre, 14h, Corée du Sud – Ghana (Groupe H)