Ancien coéquipier de Cheik Tioté en sélection, Siaka Tiéné a livré un témoignage très émouvant à la suite de la disparition du milieu de terrain lundi à l’âge de 30 ans après un malaise à l’entraînement. « Sur le terrain, tout le monde sait que c’était un battant, un guerrier, quelqu’un qui ne lâchait jamais. En dehors c’était un autre personnage, quelqu’un d’attachant, de très jovial, de respectueux. 30 ans c’est trop tôt, vraiment trop tôt« , a regretté l’ancien Montpelliérain au micro de SFR Sport.

« Sa femme est enceinte, elle devait accoucher aujourd’hui ou demain, elle n’est pas encore au courant. Sa famille lui a enlevé son téléphone, il faut qu’elle se repose… (…) Il va falloir soutenir sa famille pour lui réserver un grand hommage. Il a beaucoup fait pour le peuple ivoirien. En 2012 lorsqu’il est arrivé, il s’est imposé, a repris le flambeau. Les mots me manquent, je n’arrive pas à croire qu’il soit parti aussi tôt. » Terrible…