Le verdict tant attendu est tombé. Ce samedi, la justice égyptienne a condamné à mort 21 Egyptiens pour leur implication dans des violences l’an dernier à Port-Saïd après le match de football qui avait opposé Al-Masry à Al Ahly et qui avait tourné au guet-apens avec près de 70 morts. Un verdict très attendu qui a provoqué la colères de supporters et entraîné des affrontements ayant fait au moins huit morts dans cette ville du nord-est de l’Egypte.