Invité par le pape François à participer à un « match interreligieux pour la paix » le 1er septembre, Mohamed Aboutreika a refusé l’invitation en raison de la participation de « l’entité sioniste » à la rencontre.


Courage ? Entêtement ? Chacun se fera son avis. Toujours est-il que Mohamed Aboutreika est un homme de conviction. Invité par le pape François à participer au « match interreligieux pour la paix » organisé par l’Eglise catholique, la légende du football égyptien a refusé. Le 1er septembre à Rome, la rencontre doit regrouper des joueurs de différentes religions. Lionel Messi, Zinédine Zidane, Samuel Eto’o, Roberto Baggio et Gianluigi Buffon seront notamment de la partie.

Au contraire d’Aboutreika, qui refuse de participer à un match auquel prendra part « l’entité sioniste« . « Je décline l’invitation à cause (de la participation) de l’entité sioniste. Nous devons donner l’exemple à la nouvelle génération« , a expliqué l’ancien attaquant du Al Ahly, 35 ans, sur son compte Twitter.

L’homme aux 22 trophées avec les Diables Rouges, retraité depuis décembre dernier, fait probablement référence à la participation de Yossi Benayoun à la rencontre. L’international israélien a récemment eu un accrochage avec l’Anglais Joey Barton sur Twitter au sujet du conflit israélo-palestinien. Le premier n’appréciant que peu que le second critique le bombardement d’une école de l’ONU à Gaza par Tsahal.

Pendant un mois, un violent conflit a opposé Israël à la Palestine jusqu’à la signature d’un cessez-le-feu en vigueur depuis le 11 août. Plus de 2 000 Palestiniens et 64 soldats israéliens ont perdu la vie. En 2008, Mohamed Aboutreika avait affiché son soutien à la cause palestinienne en arborant un t-shirt « une pensée pour Gaza » pour célébrer un but à la CAN. Après la prise de position de la gloire du football égyptien, son compatriote Wael Gomaa, également convié pour le match, devrait lui aussi décliner l’invitation.