En juin 2018, le richissime Turki Al-Sheikh, président de l’Autorité sportive saoudienne, rachetait le club d’Assiouty Sport qu’il renommait le Pyramids FC. Depuis, ce nouveau riche du football africain, bâti à coup de millions d’euros, a connu une histoire particulièrement agitée. Le summum a été atteint ce vendredi avec l’annonce du départ du propriétaire Turki Al-Sheikh 8 mois seulement après son arrivée.

Le Saoudien avait déjà pris une décision similaire en septembre dernier avant de se rétracter. Mais cette fois, c’est la bonne puisque la formation égyptienne a confirmé dans la foulée qu’elle avait été vendue à l’homme d’affaires émirati Salem Saeed Al-Shamsi. Le nouveau boss tentera de bien terminer la saison alors que son équipe occupe une belle 2e place dans le championnat égyptien (Al Ahly, qui compte 3 matchs en moins, devrait toutefois la dépasser).