La loi des séries. Après Youcef Belaili et Rafik Boussaid en Algérie la semaine dernière, voilà que le championnat tunisien est à son tour entaché par une affaire de dopage. Gardien remplaçant de l’Espérance de Tunis, Sami Helal a été contrôlé positif à un test antidopage effectué à l’issue du quart de finale de Coupe contre le CS Hammam Lif. D’après l’agence nationale antidopage, le portier a consommé de la cocaïne et encourt une suspension de deux ans. Il devrait faire appel de cette décision et demander l’analyse de l’échantillon B.