Munir El Haddadi (25 ans) portera-t-il un jour les couleurs du Maroc ? Malgré la volonté de l’ailier du FC Séville et ex-international espagnol, cette hypothèse vient de prendre sérieusement du plomb dans l’aile. En effet, malgré la réforme sur les règles relatives au changement de nationalité sportive adoptée en septembre, la FIFA avait refusé de donner son feu vert à l’ancien Barcelonais en raison de matchs joués avec la sélection Espoirs espagnole après ses 21 ans.

La Fédération marocaine (FRMF) s’était alors tournée vers le Tribunal Arbitral du Sport (TAS). Mais l’instance vient de rendre son jugement de manière accélérée ce vendredi, et celui-ci n’est pas favorable aux Lions de l’Atlas. «L’appel a été rejeté par le TAS et la décision rendue par la FIFA a été confirmée. (…) Compte tenu de l’urgence, la Formation arbitrale a rendu sa décision sans les motifs, qui seront communiqués ultérieurement», ont indiqué les juges à travers un communiqué.

Un vrai coup dur pour le sélectionneur marocain Vahid Halilhodzic, qui affichait son optimisme dans ce dossier il y a seulement 24 heures. «J’ai parlé ce matin avec mon président (Fouzi Lekjaa), et il y a beaucoup de choses positives. Il faut aussi souligner le comportement très correct de la Fédération espagnole malgré ce litige», déclarait le technicien. Un espoir vite douché et désormais la FRMF semble avoir épuisé toutes les voies de recours dans ce dossier…

Le communiqué du TAS

Image