Le Président gabonais Ali Bongo Ondimba, a accueilli le 8 janvier 2015
Pierre-Emerick Aubameyang au Palais Rénovation de Libreville, dans le
cadre d’une cérémonie de célébration de son accession au sommet du
football continental avec le prix du joueur africain de l’année remis par la CAF.


De notre correspondant à Libreville

Récipiendaire du Trophée du Joueur africain l’année 2015 remis par
la Confédération africaine de football le 7 janvier au soir à Abuja lors de la cérémonie des CAF Awards, le sociétaire du Borussia Dortmund a été promu au grade de commandeur de l’ordre national du Mérite en présence du Premier ministre, des présidents des institutions, des membres du Gouvernement, du Gouverneur de l’Estuaire, des maires de Libreville, Owendo et Akanda, tous conviés avec leurs conjoints, ainsi que du bureau de la Fegafoot, des présidents des clubs de D1, du bureau de la Linaf, du président du Cocan, de l’équipe des Panthères du Gabon et des anciens joueurs de l’équipe nationale.

Cet enfant du Gabon né à Laval en 1989, fils de l’international Pierre Aubame qui remporta la Coupe de l’Udeac en 1985, fait la fierté de
tous les Gabonais. Avec 143 points recueillis, le meilleur buteur d’Europe a devancé de 7 unités le milieu ivoirien Yaya Touré lors du vote des sélectionneurs ou des directeurs techniques des associations
nationales affiliées à la Confédération africaine de football.

Aubameyang, « exemple pour la société gabonaise« 

« Je suis heureux et fier de ce prix, que j’offre au peuple gabonais,
à ma famille et à vous M. le Président
« , a indiqué le joueur en
réponse au mot d’accueil et d’hommage prononcé par le Chef de l’Etat.
« Le Gabon a été honoré à travers vos exploits« . Pour Ali Bongo
Ondimba, il faut encore retenir l’exemplarité d’un parcours : « Un
travail acharné, mais aussi un modèle de famille gagnante, avec des
parents respectés et qui donnent leur chance aux enfants, un exemple
pour la société gabonaise dans son ensemble !

La CAN 2017 mobilisera bientôt toutes les énergies et toutes les
passions. L’un des meilleurs goléadors du monde sera alors capitaine
des Panthères. Arrivé à la mi-journée à Libreville, « PEA » a été salué dès l’aéroport par de nombreux admirateurs. A l’issue de la réception au Palais, il a rejoint le stade de Nzeng Ayong où des milliers de supporteurs l’attendaient dans une ambiance de fête populaire.