Les autorités gabonaises ont tranché ! Pour tourner la page après la non-qualification pour la CAN 2019 et repartir sur de nouvelles bases, le Français Patrice Neveu a officiellement été nommé sélectionneur des Panthères ce jeudi, comme des rumeurs insistantes l’affirmaient depuis plusieurs jours déjà. Le président de la Fédération gabonaise de football (Fégafoot), Pierre-Alain Mounguengui, l’a annoncé au sortir d’une réunion avec le ministre des Sports, Alain-Claude Bilie-by-Nze.

Préféré à ses compatriotes Jean-Louis Garcia et Hubert Velud et à 79 autres candidats, le successeur de Daniel Cousin, limogé en mars, s’est engagé pour 2 ans renouvelables. Il travaillera en étroite collaboration avec le nouveau Directeur technique national (DTN), le local Raphaël Nzamba Nzamba, qui a signé pour la même durée.

L’enjeu Aubameyang

A 65 ans, Neveu se voit ainsi confier ce qui peut être considéré comme le challenge le plus stimulant de sa carrière africaine, lui dont la réputation n’est plus à faire sur le continent après avoir notamment dirigé les sélections de Guinée, RDC, et Mauritanie, où son travail a été salué.

Revenu en Afrique l’an dernier après une parenthèse comme sélectionneur d’Haïti, le technicien était libre depuis le mois de mars et son départ d’Horoya, club qu’il avait pourtant qualifié en quart de finale de la Ligue des champions africaine. L’une de ses premières missions consistera à convaincre Pierre-Emerick Aubameyang, en plein doute sur son avenir international, de poursuivre avec la sélection.