CAN 2023 : le Cap-Vert s’offre le Ghana !

Une nouvelle fois décevant, le Ghana s'est fait surprendre par le Cap-Vert (1-2) ce dimanche à Abidjan pour son entrée en lice à la CAN 2023. Bousculés et longtemps menés au score, les Black Stars ont égalisé au retour des vestiaires, mais ils ont ensuite concédé de multiples occasions et fini par plier durant le temps additionnel.

À l’instar des trois précédentes affiches de cette 34e édition, celle-ci démarrait fort avec notamment une situation d’un coté comme de l’autre dès la première minute. La suite donnait lieu à une domination globale du Cap-Vert, récompensé par l’ouverture du score juste après le quart d’heure de jeu. Suite à une passe en retrait venant de droite, Jovane Cabral butait sur Richard Ofori qui repoussait sur sa droite. Jamiro Monteiro suivait de près et concluait dans le but vide (0-1, 17e).

Le Ghana sortait ensuite de sa torpeur et déclenchait son premier tir par Ransford Königsdörffer, juste avant la demi-heure de jeu. À la réception d’un centre depuis la gauche, l’attaquant d'Hambourg croisait trop sa frappe à côté du montant de Vozinha (26e). Les Black Stars montaient d’un ton après la demi-heure de jeu. En effet, Königsdörffer reprenait sur le poteau un centre de la droite avant que Majeed Ashimeru ne trompe Vozinha sur sa droite d’un puissant tir de loin. Malheureusement pour les quadruples champions d’Afrique, le but était refusé après consultation de la VAR, à cause de Königsdörffer qui cachait la vue du portier de Nike Liga (Slovaquie) sur l’action du but (35e).

Le Ghana revient dans le match

Cela ne faisait que repousser l’échéance. Car 10 minutes après la mi-temps, Alexander Djiku reprenait victorieusement, d’une tête croisée, un corner tiré depuis le coin droit par Jordan Ayew (1-1, 56e). Le Ghana reprenait des couleurs et passait tout proche de prendre l’avantage sur un formidable rush d’Antoine Semenyo sur la gauche, suivi d’un centre non repris par Joseph Paintsil au second poteau alors que lu but était vide (60e).

Les Ghanéens s’exposaient toutefois à des offensives cap-verdiennes, menées par Bebé. Celui-ci, frustré à chaque fois par Djiku, qui volait pour le coup la vedette à André Ayew, entré en jeu et devenu co-recordman avec Rigobert Song et Ahmed Hassan du nombre de CAN disputées (8). Le défenseur central revenait in extremis dans les pieds de l’attaquant du Rayo Vallecano parti face au gardien dans le dos de la défense (67e), puis sauvait le ballon sur la ligne suite à une frappe de l’ancien de Manchester United (73e).

Le Cap-Vert au courage

Même si le Ghana avait aussi quelques opportunités, les Requins Bleus ne se contentaient pas du résultat, loin s’en fallait. Cabral (83e) puis Garry Rodrigues (90e) butaient à ce titre sur Ofori qui maintenait les hommes de Chris Hughton à flot. Mais plus pour longtemps. Puisque dans le temps additionnel, Garry Rodrigues profitait de la passe décisive de Gilson Benchimol dans une défense ghanéenne aux abonnés absents, pour pousser le cuir dans le but vide et délivrer le Cap-Vert (1-2, 90e+2).

Le Ghana ne reviendra pas. Résultat, il pointe d’entrée à la dernière place du groupe B derrière son adversaire du soir, seul en tête, ainsi que derrière l’Égypte et le Mozambique, lesquels se sont départagés plus tôt dans la soirée sur le score de 2-2. Les Black Stars se mettent déjà sous pression avant le choc face aux Pharaons jeudi. Une nouvelle défaite les condamnerait pratiquement à l’élimination, tout comme lors de la précédente édition. Le Cap-Vert se place lui en position idéale, puisqu’une nouvelle victoire lui ouvrirait la voie des huitièmes.

Les compos de Ghana – Cap-Vert

CAN 2023 : le Cap-Vert s’offre le Ghana !
Prudence Ahanogbe