Vivement critiqué depuis la débâcle à domicile face à la Tunisie (1-4) en début de mois dans les éliminatoires du Mondial 2018, le sélectionneur de la Guinée Lappé Bangoura a été confirmé dans ses fonctions par le président de la Fédération, Antonio Souaré, qui a toutefois annoncé la nomination à venir d’un adjoint européen pour l’épauler.

« Vous voulez un entraîneur blanc. Mais aucun entraîneur blanc ne viendra ici avec un diplôme plus élevé que Lappé. Il a le diplôme A Pro. C’est le plus élevé« , a souligné le dirigeant devant la presse. « Je suis d’accord, on s’est vu avec l’entraîneur. Il n’a pas le choix. (…) Nous allons recruter un entraîneur adjoint blanc. Qui va venir de la Belgique, plus un staff français. Nous avons pris l’engagement, sans budget de l’État. La condition est qu’ils resteront ici pour suivre notre championnat. L’entraîneur principal aura des directives.  » Reste à savoir si cette formule va porter ses fruits.