C’est malheureusement devenu un classique pour la sélection guinéenne. Comme souvent, le rassemblement du Syli National est perturbé par des affaires de primes… Après avoir affronté la Turquie (0-0) lundi puis le Togo (0-2) samedi, les hommes de Didier Six ont décidé de sécher l’entraînement à partir de lundi et de boycotter les deux matchs amicaux à venir contre le Kosovo mardi puis le Niger vendredi, rapportent les médias locaux.

Et pour cause, Florentin Pogba et ses coéquipiers ont déchanté lorsqu’ils ont appris qu’ils vont seulement percevoir leur prime de sélection (2 000 dollars par joueur) et leur prime de déplacement (2 000 dollars par joueur également) pour la totalité du stage, alors qu’ils réclament une prime de 2 000 dollars par match joué…

De son côté, le ministère des Sports refuserait d’assouplir sa position et s’en tiendrait à l’arrêté ministériel adopté en 2020 en arguant notamment que l’ensemble du stage est effectué dans la même ville d’Antalya, en Turquie, et qu’il n’y a donc pas lieu de payer une prime de déplacement pour chaque match. Une réunion est prévue en fin d’après-midi pour tenter de désamorcer la situation. Affaire à suivre…