JO- Football : le Nigeria s’incline devant l’Argentine

L’équipe argentine de football a remporté son deuxième titre consécutif au Jeux Olympiques. Elle s’est imposée (1-0) sur une valeureuse formation nigériane qui n’a jamais abdiqué.

C’est sous une chaleur étouffante (34°c), en plein midi, que les équipes argentines et nigérianes de football ce sont affrontées ce samedi, à Pékin, en finale du tournoi de football olympique. Elles ont livré un match très équilibré en première mi-temps, les deux équipes s’appuyant sur leurs excellentes qualités techniques. A la demi-heure de match, le Nigeria prend un léger ascendant sur l’Argentine. Les Aiglons s’appuient en particulier sur Peter Odemwingi en attaque, dont les accélérations affolent à plusieurs reprises la défense adverse. L’arbitre hongrois prend la décision d’arrêter le jeu pour permettre aux joueurs, accablés par la chaleur, de se réhydrater. Et en fin de première mi-temps, les Argentins imposent une grosse pression à l’équipe nigériane, qui essuie un tire redoutable de l’arrière latéral Monzon, détourné par le gardien

A l’entame de la seconde mi-temps, les deux équipes partent résolument à l’attaque, laissant des espaces en défense. Et sur une contre-attaque, Angel di Maria (l’attaquant du Benfica de Lisbonne) marque le but argentin (58e) d'un lob astucieux après avoir reçu un ballon du prodigieux Lionel Messi. Les Nigérians réagissent immédiatement et passent à l’assaut de la défense argentine. Anichebe et Obina inquiètent à plusieurs reprises le gardien des Pumas, mais sans parvenir à marquer.

Les Nigérians espéraient un deuxième titre après leur victoire obtenue aux Jeux d'Atlanta en 1996. Ils n’ont pu le décrocher, mais gageons qu’ils le pourront en 2012. Quoiqu’il en soit, la preuve est faite qu’ils pourront présenter une équipe redoutable, tant en attaque qu’en défense lors du prochain Mondial.

Le Brésil a, pour sa part, été médaillé de bronze, samedi, grâce à sa victoire 3-0 contre la Belgique à Shanghai.

Avatar photo
Franck Salin