Battue par l’Espérance de Tunis en 8e de finale retour de la Ligue des Champions (2-1), la JSM Béjaia est passée tout près de l’exploit face aux Sang et Or. A l’issue de la rencontre, l’entraîneur de l’équipe algérienne déplorait un arbitrage plus que litigieux. « En 21 ans d’exercice, je n’ai jamais assisté à pareille mascarade« , a regretté Giovanni Salinas sur le site de la CAF, avant de poursuivre : « L’arbitre m’expulse alors que je donne des instructions à un de mes joueurs qui allait entrer en jeu. De plus, il nous a privés d’un penalty indiscutable. Mais au final, on gagne une équipe capable de tenir la dragée haute -et même plus- face à un grand club du continent.«