Samedi, la demi-finale aller de Ligue des champions opposant l’ES Sétif au TP Mazembe au stade du 8 mai 1945 aura lieu à huis-clos annonce la CAF, mercredi. La décision a été prise par la Commission d’organisation des compétitions interclubs de l’instance dirigeante du football africain. Elle fait suite aux « incidents répétés » et au « comportement antisportif du public de Sétif » au cours de la phase de groupes de la compétition. Difficile aussi de ne pas voir dans cette décision une volonté d’éviter tout incident dramatique après la mort d’Albert Ebossé.