Quinze jours après sa victoire face à l’Espérance Tunis (3-1) en Supercoupe de la CAF, le Zamalek a remis ça ! Ce vendredi, le club cairote s’est imposé à domicile face au double tenant du titre (3-1) à l’occasion des quarts de finale aller de la Ligue des champions africaine.

Plus dangereux en début de match, les Sang et Or se procuraient les premières occasions par Elhouni qui butaient sur le gardien adverse, Abou Gabal, puis sur le poteau. Malgré la possession en faveur du Zamalek, l’EST prenait assez logiquement les devants lorsqu’Elhouni décalait l’Algérien Benguit qui ouvrait le score d’une reprise instantanée du plat du pied (0-1, 27e). La réaction égyptienne ne tardait pas et le Marocain Ounajem égalisait dans la foulée sur une merveille de frappe en pleine lucarne (1-1, 31e). Un but magnifique !

De la tête, Mahmoud Alaa frôlait même le 2-1 pour les Chevaliers Blancs mais la barre le mettait en échec. Les deux équipes se répondaient au tac au tac et, quelques instants plus tard, à l’autre bout du terrain, le défenseur égyptien sauvait les meubles en déviant une frappe de Ben Romdhane ! Les occasions se faisaient ensuite plus rares en seconde période jusqu’à ce que le Marocain Bencharki, trouvé au second poteau, ne place le Zamalek en tête (2-1, 72e).

Contestant ce but pour une faute peu évidente, les joueurs de l’EST perdaient les nerfs et invectivaient vivement l’arbitre marocain, Redouane Jiyed, qui expulsait Ben Romdhane. Beaucoup trop nerveux, les Tunisiens finissaient par concéder un penalty évitable par Dhaouadi qui tombait dans le piège tendu par Bencharki. Alaa le transformait (3-1, 90e+3) en marquant un but qui pourrait être lourd de conséquences en vue du match retour dans une semaine à Radès. Le double tenant du titre est dos au mur…

Le résumé du match en vidéo

Les compos

Les stats