Mbeumo, Cameroun

A deux mois de la Coupe du monde 2022, le Cameroun a vécu une véritable humiliation en s’inclinant 2-0 contre l’Ouzbékistan, 77e nation mondiale au classement FIFA, ce vendredi en match amical en Corée du Sud. Consterné par le visage affiché par les Lions Indomptables, l’ex-attaquant Mohamadou Idrissou, toujours très critique à l’égard de son ancien coéquipier Samuel Eto’o (désormais président de la Fédération camerounaise de football, ndlr), a poussé un coup de gueule retentissant.

«Si tu perds 2-0 un match amical contre celui-là, alors si tu rencontres le Portugal, l’Angleterre, la France, l’Allemagne, la Belgique ou les Pays-Bas, ça veut dire que tu vas prendre 21-0 !», a lancé l’homme de 42 ans dans une vidéo publiée sur facebook. «Mettez les meilleurs joueurs, l’équipe qu’il faut. Ce n’est pas l’équipe nationale de Samuel Eto’o ou de Rigobert ou de quelqu’un d’autre, c’est l’équipe nationale du Cameroun ! Mettez-nous les gens qu’il faut, ça me fait chier maintenant, arrêtons ça quand même.»

Au Mondial, les Camerounais affronteront le Brésil, la Suisse et la Serbie dans le groupe G.