Opposé à l’Etoile du Sahel ce samedi à Lubumbashi dans le cadre de la Super Coupe de la CAF, le TP Mazembe s’est imposé (2-1) dans une partie disputée, grâce à un doublé du Ghanéen Adjei.


La passe de trois pour les Corbeaux ! Après 2010 et 2011, le TP Mazembe a décroché la 3e Super Coupe de la CAF de son histoire en autant de participations en se défaisant de l’Etoile Sportive du Sahel (), non sans avoir dû à batailler face à un adversaire qui a chèrement vendu sa peau. Dans une enceinte de Kamalondo totalement acquise à leur cause, les vainqueurs de la dernière Ligue des champions ont d’abord dû faire le dos rond devant l’entame de match nettement à la faveur de Tunisiens décomplexés.


TP Mazembe vs ES Sahel (2-1) – Supercoupe de la… par afrikfoot

Toutefois incapables de se montrer décisifs dans le dernier geste, les hommes de Faouzi Benzarti étaient sanctionné par le cruel réalisme congolais sur une tête d’Adjei (1-0, 20e). Très actif, le milieu de terrain ghanéen posaient de sérieux problèmes à l’arrière-garde tunisienne et s’offrait même un doublé juste avant la pause sur une volée acrobatique après une remise de Bolingi (2-0, 44e). Le but du K.O pensaient alors les Corbeaux, mais c’était sans compter sur des joueurs Etoilés incisifs et récompensés dans les derniers instants avant la mi-temps, Msakni étant plus prompt à reprendre un corner (2-1, 45e+2).

Réduction de l’écart insuffisante toutefois pour espérer revenir au score face à aux poulains d’Hubert Velud qui se contentaient de gérer leur avance au tableau d’affichage. Tactique risquée qu’ils auraient pu payer très cher sans une parade décisive de Gbohouo (77e), mais qui leur permettaient de préserver le score pour décrocher un nouveau titre et lancer de la meilleure des manières leur nouvelle campagne continentale.

 Les compositions de départ

TP Mazembe : Gbohouo – Kabaso, Kimwaki, Coulibaly, Kasusula – Bope, Sinkala, Adjei – Assale, Traoré, Bolingi.

Etoile du Sahel : Mathlouthi – Abderrazek, Boughattas, Jemal, Bédoui – Kom, Ben Amor, Brigui,Lahmer, Msakni – Akaichi.