Lens tient le nouveau Tchouaméni !

Le RC Lens devrait sauf revirement boucler dans les prochains jours le transfert d’un jeune espoir sénégalais comparé à l’international français Aurélien Tchouaméni.

Comme rapporté précédemment par nos soins, le défenseur sénégalais du BATE Borisov, Sidi Bane (20 ans) devrait être un joueur du RCL dans les prochains jours. D’après son ancien encadreur à l’US Pire Goureye, El Hadji Mbengue “Sa Pire”, qui l’a côtoyé depuis ses huit ans jusqu’à son départ en avril 2022 pour la Biélorussie, c’est un très joli coup que frappe le club nordiste.

“C’est un sacré bosseur et il est toujours à l’écoute”, décrit le formateur dans un entretien pour le média Wiwsport. “Il a toujours été sérieux dans son travail, que ce soit à l’entraînement ou à l’école. Il est très bien entourné par son papa”, a-t-il ajouté. Sur le pré, il s’agit d’un défenseur bon à la relance. Une qualité qu’il tient de par son poste de prédilection, le milieu de terrain.

“Je le compare à Tchouaméni”

“Avec moi, il était capable de tout faire. Il pouvait jouer comme défenseur central, milieu récupérateur ou latéral. C’est lui qui nous faisait les sorties de balles. Il a la discipline du terrain. Il est aussi capable de s’adapter parfaitement dans le jeu vertical ou de possession, ce qui est très important”, a encensé EH Mbengue à qui il évoque le milieu polyvalent français Aurélien Tchouaméni (Real Madrid). “Je le compare à Tchouaméni. Il peut beaucoup apporter à Lens et devenir un grand footballeur.”

Mais pour cela, il va falloir développer son physique, estime Mbengue. “Il doit travailler son potentiel physique, en ayant plus de puissance”, a développé ce dernier. Le message est passé.

Lens tient le nouveau Tchouaméni !
Prudence Ahanogbe

Couteau suisse de la rédaction footballistique, je perce mon trou grâce au dépassement de soi. Sur mon versant gauche, un don indescriptible pour l’écriture, un peu comme Messi, et sur le versant droit, beaucoup de travail, à la Cristiano Ronaldo.