Le club ivoirien Asec Mimosas a remporté lundi la Chalom Cup organisée par la Lazio de Rome. Une opportunité pour les jeunes Ivoiriens de montrer leurs capacités.


La Chalom Cup, tournoi de football contre le racisme organisé chaque année par le club italien Lazio di Roma, a opposé lundi trois équipes : la Lazio, l’Asec Mimosas de Côte d’Ivoire et le Macabi Haïfa d’Israël. Le club ivoirien Asec Mimosas est le grand vainqueur de cette Chalom Cup. Vainqueur à double titre : il a inscrit trois beaux buts et a su se faire accepter du public italien. En effet, l’organisation de cette coupe fait partie des efforts du président de la Lazio, Sergio Cragnotti, pour se débarrasser de l’image de club aux supporters racistes.

Encore une fois pourtant, une partie des supporters les plus extrémistes ont fait parler d’eux en boycottant le tournoi.  » Pour l’Asec, tout s’est bien passé « , affirme Parfait Kouassi, rédacteur en chef de  » Mimosas Magazine  » à Abidjan.  » Les supporters romains ne voulaient pas de la présence de l’équipe israélienne à cause de la crise au Proche-Orient. Mais il n’y a pas eu de manifestation hostile à l’égard de l’Asec « , poursuit-il.

Surprise ivoirienne

Après la victoire de la Lazio sur le Macabi Haïfa par 4 buts à 0, c’est devant un peu plus de 10 000 personnes tout de même que l’Asec bat le club israélien 1 but à 0. Et, à la surprise générale, remporte le tournoi dans le match décisif contre la Lazio avec un beau score de 3 buts à 1. Les Romains sont restés sans jambes face à la vivacité des Ivoiriens.  » Les enfants ont joué d’égal à égal avec les Italiens et leur ont montré que les Africains jouent très bien au football. Ce tournoi, avec sa retransmission télévisuelle, va permettre de nous faire mieux connaître en Italie « , soutient Parfait Kouassi.

L’Asec Mimosas, qui compte de nombreux supporters en Afrique et en Europe, compte bien charmer aussi les Italiens.