Ligue des champions CAF : le Wydad douché d’entrée, l’ASEC s’arrache, le Clasico pour l’Espérance…

Après les deux premiers matchs disputés la veille, cinq rencontres comptant pour la 1ère journée de la phase de groupes de la Ligue des champions africaine avaient lieu ce samedi.

Le coup de tonnerre du jour est venu du Maroc, où le Wydad Casablanca, finaliste de la dernière édition et de la Ligue Africaine de football, a chuté à la surprise générale face à la modeste équipe botswanaise de Jwaneng Galaxy (0-1). Thabang Sesinyi a inscrit le seul but de la partie (33e) pour permettre aux visiteurs de prendre les commandes du groupe B. Dans l'autre rencontre, Simba et l'ASEC Mimosas ont en effet partagé les points en Tanzanie (1-1).

Saidi Ntibazonkiza a logiquement ouvert le score sur penalty pour concrétiser la domination des locaux (44e), mais Serge Pokou a égalisé sur la fin (77e) pour permettre aux Ivoiriens de réussir leurs retrouvailles avec la phase de groupes en ramenant un bon point.

Al Ahly rugit d'entrée

Dans la poule C, l'Espérance Tunis a remporté le Clasico tunisien en disposant 2-0 de l'Etoile du Sahel. Il a toutefois fallu attendre l'heure de jeu pour voir le Brésilien Yan Sasse (60e) ouvrir le score en faveur des Sang et Or. Puis le défenseur central Yassine Meriah a fait le break dans la foulée en marquant sur penalty (64e). Dans l'autre rencontre de ce groupe, le Petro Luanda a disposé 1-0 d'Al-Hilal Omdurman grâce à un but d'Inacio Miguel (37e).

Enfin, Al Ahly a réussi son entrée et pris les commandes de la poule D à la différence de buts devant les Algériens du CR Bélouizdad en disposant 3-0 des Ghanéens de Medeama. Ce succès a toutefois été long à se dessiner avant de voir le tenant du titre dérouler dans la dernière demi-heure grâce à des buts de Mahmoud Kahraba (66e), Hussein El Shahat (75e) et Salah Mohsen (88e).

Ligue des champions CAF : le Wydad douché d’entrée, l’ASEC s’arrache, le Clasico pour l’Espérance…
Romain Lantheaume

Je suis tombé amoureux du foot africain avec Didier Drogba, puis j’ai découvert Afrik-Foot en 2013. Depuis, nous ne nous sommes plus lâchés !