Louza : « les clubs ont peur de l’Afrique »

Dans un entretien accordé à L’Équipe, l’international marocain Imran Louza (24 ans, 14 sélections, 2 buts) a livré son ressenti par rapport au regain d’intérêt des binationaux pour les sélections africaines, en particulier l’équipe du Maroc.

Alors qu’il comptait 6 apparitions avec l’équipe de France Espoirs, Imran Louza, le milieu de terrain de Watford (Championship) a décidé de défendre le maillot de la sélection du Maroc en 2021. Dans son sillage, Bilal El Khannouss (19 ans) et Ez Abde (21 ans) ont choisi de jouer pour les Lions de l’Atlas malgré, respectivement, l’intérêt de la Belgique et de l’Espagne. Si l'équipe marocaine est devenue le nouveau pôle d’attraction des binationaux, c’est grâce aux ambitions des dirigeants de mettre le royaume chérifien sur le devant de la scène.

Louza cash sur les clubs européens

« Ça se fait naturellement et c'est une suite logique par rapport au développement du pays. Le Maroc veut se faire une place à l'échelle mondiale. Les sélections africaines ne sont pas les plus exposées, mais ils font tout pour qu'on se mette au niveau. Le centre d'entraînement est de très haut niveau par exemple. On n'a rien à envier à des sélections européennes ou d'Amérique du Sud », a expliqué Imran Louza au quotidien sportif français.

Le parcours du Maroc lors du dernier Mondial au Qatar (demi-finale) est un autre facteur clé du penchant des binationaux pour le Maroc. Même si des barrières demeurent du côté des clubs européens… « Oui mais quand tu es en France, les clubs te poussent à aller dans les sélections européennes. Ils ont toujours peur de l'Afrique. Le Maroc s'est beaucoup développé donc les plus jeunes se posent plus de questions qu'avant. Quand on parle avec eux, on se rend compte que ça peut leur donner envie. La Coupe du monde va aussi pousser certains. Ce n'est pas un handicap de venir jouer pour une sélection africaine comme certains peuvent le penser », a justifié l’ancien Nantais.

Débarqué en Angleterre à l’été 2021, Imran Louza est en passe de disputer son troisième exercice avec les Hornets. En deux saisons, il a joué 43 rencontres pour 5 buts et 4 passes décisives.

Louza : « les clubs ont peur de l’Afrique »
Prudence Ahanogbe