Entré en jeu en toute fin de partie contre l’Algérie, mercredi soir lors de la 2e journée des éliminatoires de la CAN 2015, Cheick Diabaté était attendu bien plus tôt dans la partie par les supporters maliens. L’attaquant de Bordeaux été même pressenti pour débuter contre les Fennecs, mais sa préparation a été perturbé par des « problèmes de santé« , d’après le sélectionneur Henry Kasperczak. « Il était impossible de le faire jouer. On l’a gardé jusqu’à la fin du match pour jouer quelques minutes, mais après l’expulsion de l’un de nos joueurs et la blessure d’un autre, ce n’était pas possible qu’il joue et du coup, nos calculs ont été chamboulés« , a déploré le technicien à l’issue du match.