Encore jamais qualifié pour la phase finale d’une Coupe du monde, le Mali aura du pain sur la planche s’il espère que 2018 représente la première de ce genre. Organisé vendredi au Caire, le tirage au sort des éliminatoires du Mondial 2018 a en effet placé les Aigles dans le groupe de la mort avec la Côte d’Ivoire, le Maroc et le Mali. Le sélectionneur Alain Giresse est conscient des difficultés qui attendent ses troupes.

« C’est un groupe difficile, mais comme tous les autres avec les 20 meilleures équipes du continent. Nous jouerons pour faire le maximum dans ce groupe« , a promis le technicien français sur le site de la CAF, « on connaît la Cote d’Ivoire pour avoir évolué ensemble à la Coupe d’Afrique en Guinée Equatoriale, et le Gabon ou j’ai passé 4 années. Nous considérons toutes les équipes. Nous sommes notre premier adversaire. A ce stade de la compétition, il n’y a pas de petite équipe. » Déjà qualifiés pour la CAN 2017, les coéquipiers de Bakary Sako vont devoir se transcender s’ils espèrent décrocher le seul billet qualificatif du groupe.