Maroc : “ne partez pas…”, la folle anecdote de Bounou sur la finale de la Coupe du monde

Yassine Bounou, le portier de la sélection marocaine, a marqué les esprits lors de la Coupe du monde 2022, l'année dernière au Qatar.

Avec des arrêts spectaculaires et une présence rassurante dans les cages, Bounou a grandement contribué à l'exploit historique du Maroc, se hissant à une impressionnante quatrième place. Ses performances exceptionnelles dans le tournoi lui ont valu une reconnaissance mondiale et une 13ème position du prestigieux Ballon d'Or. Toutefois, malgré son éclatant tournoi, Bounou n'a pas reçu le Trophée Yachine, récompensant le meilleur gardien. Ce titre a été attribué à Emiliano Martinez, le gardien argentin, dont la performance en finale contre la France (3-3, 4 tab à 2), a capté l'attention mondiale.

“C'était logique qu'il l'emporte”

Dans une interview accordée au célèbre streamer argentin Davoo Xeneize, le dernier rempart de 32 ans a partagé une anecdote révélatrice sur la finale de la compétition. “Après le match pour la troisième place contre la Croatie, nous avons décidé de ne pas regarder la finale jusqu'à la fin. Mais alors que moi et mes coéquipiers partions, un responsable de la FIFA m'a arrêté en disant : ‘Ne partez pas, peut-être que nous vous décernerons le Gant d’Or du meilleur gardien‘”, a d'abord raconté celui qui évolue désormais en Arabie saoudite, du côté d’Al-Hilal. Mais, d'un cheveu, le trophée est finalement revenu à Martinez.

Martinez a fait cet arrêt contre Kolo Muani et a été décisif aux tirs au but. Après cela, il était logique qu'il finisse par remporter le trophée à ma place. C'était un duel très serré entre nous deux, mais c'était logique, non ?” a-t-il ensuite révélé, mettant en évidence son esprit sportif et sa capacité à reconnaître le talent de ses pairs.

Maroc : “ne partez pas…”, la folle anecdote de Bounou sur la finale de la Coupe du monde
Anthony Olivier

Explorateur et gratte-plume du football africain, j'aime brosser le portrait des nouvelles pépites du continent.