Maroc Chili

Organisé vendredi en Espagne, au RCDE Stadium, stade de l’Espanyol Barcelone, le match amical entre le Maroc et le Chili (2-0) s’est déroulé dans une belle ambiance mais a été le théâtre de débordements sur la fin. Dès le coup de sifflet final, on a ainsi vu les joueurs se précipiter dans le tunnel menant aux vestiaires en raison de l’envahissement de la pelouse par une foule de supporters, impatients de célébrer la victoire des Lions de l’Atlas. Une autre vidéo circule montrant des fans en train d’escalader les portillons d’entrée dans les dernières minutes du match face à des agents de sécurité dépassés.

Alors que de légers dégâts matériels ont été à déplorer, l’Espanyol a tapé du poing sur la table dans un communiqué en dénonçant une situation «inacceptable» et en indiquant qu’il «exigera réparation de la part des organisateurs du match pour tout élément du stade qui aura été dégradé». A priori, la Fédération marocaine n’a donc rien à craindre.