Après avoir récemment accueilli le Barcelonais Ez Abde, le Maroc pourrait parvenir à attirer de nouveaux binationaux au cours des prochains mois. Mercredi, à l’occasion d’un space organisé par Soccer212 sur Twitter, le président de la Fédération marocaine (FRMF), Fouzi Lekjaa, a fait le point sur les dossiers Sofiane Diop (Monaco), Issa Diop (West Ham), Amine Adli (Bayer Leverkusen) et Mohamed Ali Cho (Angers)

«Bien sûr qu’on y travaille, et je vous réitère le principe : l'équipe nationale est un droit pour tous les joueurs marocains, quel que soit l’endroit où ils évoluent. Donc par rapport à Diop (Lekjaa n’a pas précisé s’il s’agit de Sofiane, Issa ou des deux, ndlr), on a eu des contacts et on continue à les avoir. Adli pareil Mohamed Ali Cho, j’ai moi-même reçu sa mère ici à Rabat, le contact est continu», a assuré le dirigeant, avant d’adresser un message d’ouverture.

«Evidemment, il y a la volonté du joueur, il y a l'évolution du joueur au sein du club, il y a aussi la préparation psychologique du joueur. Ce sont autant de paramètres qu'on essaie de faciliter, de fluidifier et, quand les conditions sont réunies pour l'intégration d'un joueur et pour qu'il intègre l'équipe nationale, on est toujours ravi. Les portes sont ouvertes. Ils sont en tout état de cause, chez eux, dans leur pays, ils portent les couleurs de leur pays», a conclu le Marocain.