Mustapha Hadji

Sélectionneur adjoint du Maroc durant les mandats de Badou Zaki, Hervé Renard puis Vahid Halilhodzic, l’ancien international Mustapha Hadji n’est pas près de retrouver un poste ! La commission de discipline de la Confédération africaine de football (CAF) vient en effet d’infliger au technicien une interdiction d’exercer et/ou de participer à toute activité relative au football pour une durée de 5 ans !

L’ex-attaquant de Nancy a été reconnu coupable d’avoir falsifié sa licence CAF A d’entraîneur en prétendant l’avoir obtenue en République centrafricaine. «Au demeurant, après avoir examiné tous les éléments disponibles, le jury disciplinaire considère que l’infraction commise par Mustapha Hadji est de nature à porter préjudice à la crédibilité des institutions dirigeantes du football dont la CAF, et doit être sanctionnée en conséquence», a mis en avant l’instance panafricaine pour justifier cette lourde sanction.

L’homme de 51 ans dispose de trois jours pour faire appel. Connu pour son caractère bien trempé, le Mondialiste 1998 est parti en froid avec tous les sélectionneurs qu’il a côtoyés…