Hakimi, Maroc

Mardi spécial pour Achraf Hakimi. Profitant de ses dernières heures de vacances post-Coupe du monde 2022 avant de rentrer au Paris Saint-Germain, l’international marocain se trouve depuis plusieurs jours au pays en compagnie de son coéquipier et grand ami Kylian Mbappé.

Ce mardi, le latéral droit va recevoir un hommage spécial de la part de la ville de Ksar El Kébir, où sa mère est née, suite au parcours historique des Lions de l’Atlas au Qatar. Une cérémonie aura lieu en son honneur et le natif de Madrid va également inaugurer un terrain de football rénové et qui va porter son nom, révèle la presse locale. Tout va donc pour le mieux, ou presque, pour Hakimi car dans le même temps une vive polémique a éclaté ces dernières heures concernant la compagne du Parisien, Hiba Abouk.

Des tweets et des photos datant de 2012 ont en effet été retrouvés et exposés sur les réseaux sociaux. Ces éléments attestent d’une visite de l’actrice hispano-tunisienne au Sahara Occidental. On y voit notamment la vedette tweeter le hashtag «Sahara libre» et prendre la pose aux côtés d’un homme arborant le drapeau de la République arabe sahraouie démocratique, proclamée par les indépendantistes du Front Polisario et non reconnue par Rabat.

Ces révélations ont suscité de vives réactions sur les réseaux sociaux et Hiba Abouk est sommée de s’expliquer par de nombreux Marocains. L’actrice avait-elle vraiment conscience de la portée politique de son message ? A-t-elle été «instrumentalisée» à son insu ? L’ampleur de la polémique semble quelque peu exagérée, mais le Sahara Occidental est un sujet particulièrement sensible au Maroc…