Hakimi Harit Maroc

«Pour nous le Mondial commence demain !» Prononcée mardi soir par le sélectionneur du Maroc, Vahid Halilhodzic, cette phrase en dit long sur l’importance du match amical qui attend les Lions de l’Atlas face aux Etats-Unis à Cincinnati dans la nuit de mercredi à jeudi (coup d’envoi à 1h30 en France, soit 0h30 au Maroc).

Avant de se projeter sur l’Afrique du Sud (9 juin) et le Liberia (13 juin) et les éliminatoires de la CAN 2023, les Marocains attendent beaucoup de ce test face à une sélection censée les préparer à leur match face à une autre nation d’Amérique du Nord, le Canada, le 1er décembre à la Coupe du monde 2022. Auparavant, ils auront affronté la Croatie (23 novembre) et la Belgique (27 novembre dans un groupe F relevé. Privés de Noussair Mazraoui, blessé et resté se soigner au pays, les Lions de l’Atlas pourront en revanche compter sur un autre revenant, Amine Harit, bien disponible mais qui devra (re)gagner sa place.

15es et donc devant le Maroc (24e) au classement FIFA, les Etats-Unis réussissent en général bien aux Marocains, vainqueurs des trois précédentes confrontations : 3-1 en 1992, 2-1 en 1998 et 1-0 en 2006.

Les compos possibles d’Etats Unis-Maroc

Etats-Unis : Turner – A. Robinson, Long, Zimmerman, Yedlin – McKennie, Adams, Musah – Pulisic, Ferreira, Weah.

Maroc : Bounou – Hakimi, S. Mmaee, Saiss, Aguerd, Masina – Taarabt, Amrabat, Ounahi – Tissoudali, El Kaabi.