Hakim Ziyech

Ce vendredi, c’est sans Hakim Ziyech que le Maroc affronte la RD Congo en barrage aller de la Coupe du monde 2022 (coup d’envoi à 15h GMT, soit 16h en France). Après l’avoir blacklisté durant plusieurs mois, le sélectionneur Vahid Halilhodzic avait préconvoqué l’ailier de Chelsea pour cette double confrontation, mais celui-ci a refusé de revenir en sélection, tout comme le latéral droit de l’Ajax, Noussair Mazraoui. Fraîchement retraité, l’ancien capitaine des Lions de l’Atlas, Mehdi Benatia, a tenté de jouer les intermédiaires dans ce dossier. En vain…

«Le problème de Ziyech déjà, c'est qu'il ne veut pas venir, car il estime qu'on lui a manqué de respect. C'est entre lui et le coach. On me pose souvent la question comme si moi, j'étais avec eux ce jour-là. Je sais que Ziyech aime son pays et la sélection. Il n'a jamais triché et a toujours donné son maximum. J'ai essayé de lui parler en tant que supporter, mais il m'a expliqué son choix», a expliqué l’ancien défenseur central du Bayern Munich dans un entretien accordé à Foot Mercato, avant de tenir des mots qui vont faire mal aux supporters.

«Selon moi, avec Vahid il ne reviendra pas», a tranché Benatia. «Je n'ai pas envie de dire qu'il ne reviendra plus, car je ne l'espère pas et il est encore jeune. Si on va au Mondial, j'espère qu'il changera d'avis et qu'il voudra revenir. Le Maroc perd un joueur important comme Mahrez en Algérie ou Salah avec l'Egypte. C'est se tirer une balle dans le pied. (…) J'ai dit à Ziyech ce que j'en pensais. Même s'il fait une grosse carrière en club, la sélection apporte quelque chose d'incomparable, d'incroyable.» A bon entendeur…