Malgré la qualification du Maroc pour la Coupe du monde 2022, un immense flou entoure l’avenir du sélectionneur Vahid Halilhodzic. Pris en grippe par une partie des supporters, qui lui en veulent d’avoir écarté Hakim Ziyech et Noussair Mazraoui, qui refusent désormais de revenir, le technicien se retrouve fragilisé et se pose des questions sur la suite à donner à son aventure. La semaine dernière, le président de la Fédération marocaine (FMRF), Faouzi Lekjaa, n’a lui-même exclu aucun scénario.

D’après Foot Mercato, une réunion décisive doit avoir lieu dans les prochains jours entre Lekjaa et les deux bannis, en vue de leur retour pour le Mondial. Si les deux hommes refusent à nouveau de revenir en sélection en raison de la présence de Vahid, le Franco-Bosnien pourrait bien en faire les frais et quitter son poste…

La tendance n’est pas forcément à l’optimisme et la FRMF aurait déjà dressé une liste de potentiels successeurs parmi lesquels on retrouve les Français Claude Puel, Rudi Garcia et Laurent Blanc, tous libres actuellement. Auteur de bons résultats avec le Wydad Casablanca, le binational Walid Regragui aurait aussi ses partisans. Dénouement imminent…