Bousculé et très peu inspiré offensivement, le Maroc s’en est bien sorti en ramenant le match nul de son déplacement en RD Congo vendredi en barrage aller de la Coupe du monde 2022 (1-1). Conscient de la production insuffisante de son équipe à Kinshasa, le sélectionneur Vahid Halilhodzic promet du mieux mardi à domicile au retour.

«Nous ne sommes pas encore qualifiés. On a joué contre une très belle équipe. Tout reste à faire à Casablanca. Le terrain et la chaleur, c’était trop compliqué aujourd’hui. On va faire mieux au retour, mais là, c'était le match de barrages par excellence», a souligné le technicien devant les médias.

«Le résultat final est positif. On s’est battu, mais il reste 90 minutes. Il faudra être largement meilleur dans la vitesse de jeu et dans notre jeu avec ballon. On avait bien commencé le match, mais le but nous a déstabilisé, on a perdu en maîtrise. À la mi-temps, j’ai dit aux joueurs de se calmer, d’avoir confiance pour marquer. J’avais prévu de changer Ryan Mmaee et Youssef En Nesyri pour Tissoudali et El Kaabi car les deux s’entendent bien. Leur action est superbe sur le but», a savouré un Vahid qui entamera le retour en position de force.