Maroc : Regragui – “ce qui peut m’énerver, c’est…”

Dans le cadre des éliminatoires de la Coupe du monde 2026, le Maroc a battu la Zambie vendredi (2-1) au Stade Adrar à Agadir. Le sélectionneur Walid Regragui a réagi après la rencontre à cette victoire poussive.

Malgré l'ouverture du score d'Hakim Ziyech dès la 6e minute sur penalty, qui aurait pu laisser penser que les Lions de l'Atlas allaient dérouler, il n'en fut rien. Il aura fallu attendre la 67e minute pour qu'Eliesse Ben Seghir ne double la mise, et Edward Chilufya est même parvenu à réduire le score en fin de partie (80e), ce qui aurait pu générer quelques frayeurs même si cela n'a pas été vraiment le cas. Une victoire poussive du Maroc, mais une victoire quand même. Avec 6 points en 2 matchs, le contrat est rempli avant le match contre le Congo, mardi au même endroit.

“Chacun jouait pour lui”

En conférence de presse d'après-match, Walid Regragui n'a pas nié le visage décevant affiché par son équipe. “Match difficile. On a bien commencé et après on s’est endormi. Chacun jouait pour lui. C’est un bon match sinon, le principal est de se qualifier, on a pris 3 points. En deuxième mi-temps, c’était mieux. Il y avait un peu plus de rythme“. Avant d'exprimer des regrets : “Ce qui peut m’énerver aujourd’hui, c’est le but zambien, on est resté à portée de fusil des adversaires. Bravo aux garçons car ce ne sont pas des matchs faciles en juin. On a pensé à faire un changement défensif, mais c’est le but qui m’a fait changer d’avis. J’ai pensé aussi à finir à trois derrière, mais je voulais pas envoyer un message négatif aux garçons en faisant ça“, a-t-il expliqué.

Regardez les résultats en Afrique

Regragui a aussi mis en avant le temps nécessaire pour intégrer Brahim Diaz et Ben Seghir, arrivés en mars, dans son onze. “Pour faire jouer tous ces joueurs ensemble, il faudra du temps. Des fois, oui, ils se marchent dessus. On a un problème de riche avec du talent. Les bons joueurs peuvent jouer ensemble. Brahim (Diaz, ndlr) est arrivé après la Ligue des champions, (Achraf, ndlr) Hakimi a fini la saison sur les rotules. Ça va venir ! Les changements nous ont permis de garder le même rythme, même parfois plus de rythme“, a poursuivi le coach marocain.

Avant de conclure : “Marquer deux buts à domicile c’est bien. Regardez les résultats en Afrique, il n'y a plus de 4 ou 5-0. On ne va pas espérer la même prestation face au Congo, mais les 3 points, je les veux comme ce soir. Face au Congo, on va essayer de marquer le plus possible et d’encaisser le moins. Après il y a la réalité du terrain.” Ce sera dès mardi prochain, toujours au Stade Adrar d'Agadir.

Maroc : Regragui – “ce qui peut m’énerver, c’est…”
Anthony Olivier

Explorateur et gratte-plume du football africain, j'aime brosser le portrait des nouvelles pépites du continent.