CAF Awards : un Marocain, Lamine Camara, une pépite de 15 ans… Les 3 finalistes pour le prix de meilleur jeune dévoilés

Après avoir dévoilé une liste de 10 puis 5 noms, la Confédération Africaine de Football (CAF) a annoncé ce jeudi les 3 finalistes pour le titre de meilleur jeune qui sera décerné lors des CAF Awards. 

Parmi ces finalistes, figurent le Marocain Abdessamad Ezzalzouli, âgé de 21 ans, ainsi que les Sénégalais Lamine Camara, âgé de 19 ans, et Amara Diouf, la pépite de 15 ans. Ces jeunes talents sont en lice pour décrocher le titre très convoité de meilleur jeune joueur.

Abdessamad Ezzalzouli, surnommé Abde Ez, a été préféré à son compatriote Bilal El Khannouss (KRC Genk), récent récipiendaire du “Lion Belge” décerné au meilleur joueur d'origine maghrébine de Pro League. Cette décision a été motivée par les performances exceptionnelles d'Abde Ez, qui a brillé notamment lors de la victoire du Maroc à la Coupe d'Afrique U23, où il a terminé meilleur buteur du tournoi.

D'un autre côté, le talentueux milieu de terrain sénégalais du FC Metz, Lamine Camara, est considéré comme le favori pour remporter le titre. On se rappelle son impressionnant lob de 58 mètres face à Monaco en Ligue 1 en octobre dernier, et de ses premiers pas réussis en sélection A après avoir réalisé le doublé CHAN-CAN U20 en début d'année.

Amara Diouf honoré à 15 ans !

Quant à Amara Diouf, sa présence sur ce podium à seulement 15 ans est tout simplement exceptionnelle. Vainqueur de la CAN U17 et meilleur buteur historique du tournoi, l'ailier gauche de Génération Foot a marqué l'histoire en devenant le plus jeune international sénégalais lors d'un match de qualification pour la Coupe d'Afrique des Nations 2023, face au Rwanda (1-1) en septembre dernier.

Le lauréat du prix du meilleur jeune sera révélé lors de la cérémonie des CAF Awards qui se tiendra le lundi 11 décembre 2023, au Palais des Congrès Movenpick de Marrakech, au Maroc.

Avatar photo
Nathacio De Souza

Passionné de football, je jongle entre les touches du clavier aussi habilement que Vinicius avec un ballon. Je transforme chaque match, chaque action, chaque but en une symphonie de mots.