Meilleur joueur Africain : Aurier vote Gradel

Max-Alain Gradel est le choix de Serge Aurier dans la course au trophée du meilleur joueur africain 2015. Sa saison époustouflante effectuée en Ligue 1 française avec l’AS Saint-Etienne et les performances réalisées avec les Eléphants de Côte d’Ivoire à la CAN 2015 plaident en sa faveur ,selon le sociétaire du Paris Saint-Germain.


De notre correspondant à Abidjan

Le challenge immédiat de Max Gradel est le titre de meilleur joueur africain 2015. Pour de nombreux acteurs du monde du football, il est d’ailleurs l’un des grands favoris de cette distinction continentale. Son coéquipier en sélection et concurrent direct, Serge Aurier, le voit même trôner sur le toit du continent. “Je suis content d'être parmi les 37 nominés pour le ballon d'or africain. Mon choix se porte sur Yaya Touré et Max Gradel. Mais encore plus sur Gradel qui a fait une bonne saison avec Saint-Etienne. Il mérite de remporter ce trophée et vu qu'il est blessé, ça lui fera un bien fou“, confie le latéral droit du PSG à First Magazine.

Mais il n’y a pas qu’Aurier qui croit aux chances de Gradel. La star internationale camerounaise, Samuel Eto’o Fils a indiqué en juin dernier, lors de la nuit du football africain à Abidjan, que le sociétaire de Bournemouth a de réelles chances pour prétendre à cette distinction. “J’ai entendu Max Gradel demander au peuple ivoirien de prier pour qu’il soit Ballon d’Or. Et je puis lui dire qu’il sera Ballon d’Or‘, a déclaré celui qui a fait les beaux jours des Lions Indomptables du Cameroun.

Quatre fois vainqueurs du trophée, Eto’o n’avait pas manqué de révéler à son cadet, les secrets pour décrocher cette prestigieuse distinction. “Mais pour y arriver il faudra travailler pour marquer son époque. Travailler à être toujours performant, à chaque match. C’est seulement à ce prix qu’il y arrivera et j’y crois.

Max Gradel est donc bien parti pour remporter le Graal et succéder à son compatriote Yaya Touré, quadruple détenteur du trophée. A moins que sa blessure, qui l’éloigne des projecteurs depuis le début de la saison 2015-2016, ne le desserve.

Avatar photo
Pierre Kouamé