Parti de son poste de sélectionneur de la Tunisie après la Coupe du monde pour retourner sur le banc d’Al Duhail, Nabil Maâloul n’aura pas fait long feu. Alors que le club occupe actuellement la 2e place du championnat qatari derrière Al Sadd, les deux parties ont décidé de rompre leur contrat par consentement mutuel samedi. La mauvaise série en cours (3 matchs sans victoire) et l’élimination en quarts de finale de la Ligue des champions asiatique face à Persepolis ont sans doute pesé dans la balance…