Mercato : Benrahma victime d’un coup à la Ziyech !

C'est la douche froide pour Saïd Benrahma. En échec à West Ham, l'ailier de 28 ans avait pris la décision de se relancer du côté de l'Olympique Lyonnais durant ce mercato d'hiver. Mais son transfert a capoté à la dernière minute…

L'international algérien a même été pris en photo dans le Rhône ce jeudi dans la journée et les deux clubs étaient tombés d'accord sur un prêt payant de 5 millions d'euros avec une option d'achat de 15 millions d'euros. Seulement voilà, les heures ont passé et aucune officialisation n'est venue de la part de l'OL. En fin de soirée, les Gones ont publié un communiqué, dont la teneur n'était pas celle attendue…

Ce 2 février, l'Olympique Lyonnais regrette vivement l'échec du transfert de Saïd Benrahma, pour des raisons indépendantes de sa volonté, et remet en question le comportement de West Ham qui n'a pas réussi à finaliser les procédures administratives requises malgré tous les accords conclus, déplore le club rhodanien. Alors que l'Olympique Lyonnais avait saisi toutes les données administratives sur la plateforme dédiée de la FIFA (FIFA TMS), West Ham n'avait jamais lancé la moindre procédure technique de sa part, et cela malgré les relances répétées de l'OL et une communication téléphonique mutuelle continue. En l'absence de cette action réciproque de la part du club anglais et suite à ce comportement incompréhensible, suscitant des interrogations, le certificat international de transfert ne pouvait pas être demandé avant l'heure de clôture.”

Benrahma “furieux

Le club se réserve le droit d'engager toutes les procédures appropriées nécessaires pour valider l’opération ultérieurement, et de tenir West Ham responsable si besoin est“, a conclu le 16e de Ligue 1, qui pourrait donc se tourner vers la FIFA dans l'espoir de faire valider ce mouvement dans les prochains jours. De son côté, Benrahma, dans le dur à Londres et qui souhaitait absolument se relancer, est “furieux” et “sa famille sur place abasourdie“, précise L'Equipe.

Un an après Ziyech…

Cet épisode rappelle beaucoup la mésaventure rencontrée il y a tout juste un an, à la même époque, par Hakim Ziyech. Alors que Chelsea s'était mis d'accord avec le Paris Saint-Germain pour un prêt du Marocain, les Blues avaient multiplié les erreurs au moment de la finalisation du dossier et la transaction n'avait pas pu être validée dans les temps. Le PSG avait tenté de saisir la commission juridique de la LFP. En vain. L'ailier était resté en Angleterre. Le dossier Benrahma connaîtra-t-il un dénouement plus heureux ?

Avatar photo
Lantheaume Romain

Je suis tombé amoureux du foot africain avec Didier Drogba, puis j’ai découvert Afrik-Foot en 2013. Depuis, nous ne nous sommes plus lâchés !